L’Orchestre fait son cinéma

Il vous est sûrement déjà arrivé de retenir, voire de fredonner, les musiques des films que vous avez appréciés ? Sous la direction de Marc Haas, l’Orchestre Symphonique de Haguenau vous proposera de redécouvrir des musiques de films issues du répertoire classique :

  • Brahms, 5e danse hongroise | Le Dictateur
  • Beethoven, 7e Symphonie | Le Discours d’un roi
  • Haendel, Sarabande | Barry Lindon
  • Mascagni, Cavaleria Rusticana | Le Parrain
  • Mozart, 25e Symphonie | Amadeus
  • Berlioz, Marche hongroise | La Grande Vadrouille
  • Verdi, La Force du Destin | Jean de Florette
  • Mahler, 5e Symphonie | Mort à Venise
  • Schubert, Symphonie inachevée | Minority Report

La musique apparaît au cinéma alors que celui-ci est encore muet. Elle n’était pas enregistrée mais jouée (et souvent improvisée) par un ou des musiciens présents dans la salle de projection. Lorsque le cinéma devint parlant, de plus en plus de compositeurs commencèrent à écrire de la musique répondant aux besoins des films, y compris des compositeurs dits « classiques » comme Igor Stravinsky. Ce dernier affirmait que la musique était comme du « papier peint » pour le film car elle ne faisait que l’accompagner sans avoir de réelle importance. Une phrase qui n’est plus tout à fait vraie aujourd’hui lorsqu’on songe à tous ces films indissociables de leur bande son tels que Star Wars, Les Dents de la Mer, Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux, Il était une fois dans l’Ouest, Le Parrain…

Si la musique de film a souvent été composée spécifiquement pour des courts ou longs métrages, certains réalisateurs ont préféré réutiliser des extraits de musique dite classique. C’est le cas de Stanley Kubrick notamment, qui ouvre grands les portes du cinéma à la musique classique avec son film L’Odyssée de l’Espace dans lequel résonnent les musiques de Strauss, Mahler, Ligeti, devenues ensuite des « tubes », y compris pour ceux qui ne les avaient jamais entendues auparavant. La musique classique sera même utilisée comme thème principal de certains films, tels que Mort à Venise de Luciano Visconti, et en sera pour d’autres le cœur, le sujet, comme dans Amadeus de Miloš Forman ou Tous les matins du monde d’Alain Corneau.

Ce concert vous fera découvrir ou redécouvrir les chefs d’œuvres musicaux qui ont su séduire le septième art, afin de ne pas oublier d’où ils viennent !


TARIFS : Plein 18€ / Abonnés Accent 4 16€ / Gratuit pour les moins de 18 ans

2€ de remise en prévente chez « Boutique Alexandre » 1 rue du Sel à HAGUENAU,

et « Art-du-Vin », 113a route de Strasbourg à HAGUENAU

ou en réservant vos billets à l’avance à l’adresse mail : oshaguenau@gmail.com avant la veille du concert à midi.

Quand : Le 8 mars de 17h00 à 19h30 Où : Théâtre Qui : Tout public Organisateur(s) : Orchestre Symphonique de Haguenau Combien : Payant Site internet : http://www.symphonique-haguenau.com/